Shampoing maison : 5 DIY à NE surtout PAS faire

COMMENCE DÈS MAINTENANT
CHOISIS TA FORMATION GRATUITE

Shampoing maison : Pourquoi bannir ces 5 recettes de shampoing maison ?

Tu veux dire adieu au produit de grande consommation et passer à la cosmétique maison?

Bravo car le passage au naturel est LE geste pour une bonne santé de tes cheveux.

Mais par où commencer dans la jungle de recette de shampoing naturel? Je vais te montrer surtout par quoi NE PAS commencer ou essayer (si tu es déjà dans le DIY) et que tu vois PARTOUT.

Si tu veux fabriquer un shampoing maison qui tient vraiment la route, inscris-toi à une de mes formations offertes juste en dessous. Tu recevras ton accès immédiat mais aussi mes meilleurs conseils et astuces pour apprendre à faire son shampoing maison avec de VRAIS ingrédients cosmétiques.

Adieu les recettes de shampoing maison inefficaces, mal formulées, ou qui vont moisir dans 3 jours (beurk).

Ingrédients pas adaptés, cheveux gras, dosages en cuillères à soupe et d’autres surprises au programme : Voici les 5 pires recettes du web que j’ai trouvé pour fabriquer un shampoing maison naturel.

shampoing maison recettes

Le problème avec les recettes de shampoings fait maison

Fabriquer son shampoing maison ce n’est pas sorcier quand on a les bonnes sources d’information. A l’heure internet, tu as plus de recettes de shampoings que n’as le temps de les lire.

Mais comment savoir si toutes ces recettes miraculeuses de shampoing sont dignes de ta crinière ?

Qui a envie de faire une recette qui va se transformer en échec?

Tu sais, comme celle du tiramisu du bouquin « Maison et Cuisine » qui trône sur la table de la salle d’attente chez le dentiste : garantie ratée ou pas terrible.

Les sites généralistes & blogs

Parce que le problème majeur de tous ces bouquins ou sites internet c’est qu’ils sont généralistes. Leur truc à eux c’est la tendance et le marché actuel. Rien d’autre.
Ce que j’entends par là c’est qu’ils parlent de tout mais ne sont spécialistes dans rien. Et surement pas dans celui de la cosmétique maison.

Les blogs aussi proposent des recettes de shampoing maison. Et certains proposent du contenu très qualitatif pour la beauté de ta crinière. Mais je lis aussi des horreurs!

Pourtant, la recette de shampoing est souvent reprise par d’autres et partager sur les réseaux sociaux. A tort ou à raison, je les ai épluchées pour toi.

shampoing maison savon castille 1

Fabriquer son shampoing maison : n’oublie pas la base

Car la fabrication d’un shampooing maison, requiert plus de compétences que celle du tiramisu.

Elle passe par connaitre son type de cheveux, ses propriétés, son besoin, d’adopter les bons gestes, de choisir le bon produit (après shampoing, masque, etc.) et d’éviter les mauvais ingrédients (parabène, etc.).

Plutôt que de t’apprendre la base (une formation serait plus adaptée qu’un article), je vais te montrer quelles recettes de shampoings à ne surtout pas suivre.

Voici les 5 recettes de shampoing naturel les plus vues sur la toile à éviter impérativement.

Pour rappel, le passage au naturel demande de la patience et du temps. Les résultats sont parfois longs à venir est c’est normal. Continue ta démarche et ne désespère pas, la santé de tes cheveux te dira merci.

Quand les recettes de shampoing connues sont les pires

Shampoing volcan au bicarbonate de soude

Celui là m’a bien fait rigoler! Et m’a laissé une pointe de nostalgie de mes années prof en CM1 lorsque qu’on étudiait les sciences.

Un des cours préférés des élèves et un des plus détestés pour celui qui devra nettoyer après.

La recette te propose de mélanger :

2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre et une de bicarbonate de soude dans une tasse d’eau. Masser le cuir chevelu avec le mélange et rincer. Ne t’en fais pas, cette réaction dite « acido-basique » n’est absolument pas dangereuse.

L’erreur de niveau CM1 : le bicarbonate et le vinaigre ont un pH complètement opposé : effet volcan garanti donc attention à ton tapis ou tes murs de cuisine.

L’erreur au niveau cosmétique : Premièrement et sans rentrer dans les détails chimique, le mélange est complètement inutile.

A la suite de la réaction chimique seulement l’un ou l’autre des composant va rester (l’autre étant éliminé par la réaction). Dans notre exemple, c’est le vinaigre qui reste.

Et c’est vraiment dommage car les deux sont intéressant au niveau capillaire.

Deuxièmement, le mélange des deux donne une solution avec un pH 7, dit neutre. Ce « nouveau pH » ne permet plus de tirer avantage de l’un ou de l’autre.

Mais pour comprendre cette subtilité, il faut comprendre l’intérêt du bicarbonate de soude et du vinaigre de cidre individuellement.

shampoing bicarbonate soude 1

Focus sur le bicarbonate

D’abord le shampoing au bicarbonate de soude permet d’éliminer l’effet build-up (accumulation) même si selon les experts, il ne suffit pas. J’en parlais justement dans l’article sur la vérité sur la clarification cheveux.

L’accumulation est issue des résidus de produits pour les cheveux que nous utilisons. Typiquement les masques, les shampoings maison ou pas, les crèmes, gels, gelées, sérums etc. Qu’ils soient naturels ou pas.

Mais le shampoing clarifiant au bicarbonate n’a pas que cet avantage. Il ouvre les écailles de la fibre capillaire, permettant une meilleure absorption d’un soin.

Et bien que son pH soit trop basique ( pH environ 10) pour notre cuir chevelu (pH aux alentours de 5,5), c’est là qu’intervient le vinaigre de cidre.

Shampoing maison au vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre est un ingrédient formidable en cosmétique maison. Et pas seulement dans les soins capillaires! Aussi dans les soins de la peau.

Cependant pour profiter de ses nombreuses actifs, un vinaigre de cidre bio de grande qualité est essentiel (avec la mère c’est encore mieux). Mais c’est un autre sujet.

Dans notre exemple, les écailles du cheveu, maintenant ouvertes, doivent être refermées. Et c’est là que le vinaigre entre en jeu avec son pH acide (3,1).

Le vinaigre de cidre apporte brillance en refermant les écailles et rééquilibre le pH basique du bicarbonate. Il est idéal aussi si tu as les cheveux gras.

Donc la bonne pratique à avoir :

Mettre une cuillère à café dans son shampoing pour le transformer en shampooing clarifiant. Rincer et terminer par un rinçage à l’eau vinaigrée.

Attention à limiter à une utilisation par mois pour éviter les agressions d’une clarification capillaire trop récurrente. Petite astuce : la clarification capillaire va faire dégorger ta couleur.

Contrairement au rinçage à l’eau vinaigrée qui est possible 1 fois par semaine.

shampoing naturel vinaigre de cidre 1

Recette shampoing maison liquide… et gras

Le miel, les abeilles et l’huile d’olive. C’est le titre que j’aurai du donner à ce shampoing ci.

La recette est ultra simple et facile : mélange

Ensuite tu appliques sur cheveux secs, tu laisses poser et tu rinces.

Résultat gras et collant garanti. Voir avec quelques mouches autour de ta tête.

L’erreur dans la mixture

Aucun agent lavant, qu’il soit d’origine naturelle ou non. Appliquer des huiles ou beurres sur les cheveux apporte du gras (et donc une nutrition). Mais le « bain d’huile » ne s’enlève pas avec simplement de l’eau. Même si elle est chaude.

Ce qu’il fallait faire à la place : ajouter un « vrai » shampoing après le rinçage pour profiter des vertus brillance de l’huile d’olive et de l’effet réparateur et protecteur du miel. C’est un soin-masque idéal si tu as les cheveux secs.

shampoing maison miel

Marseille, Castille ou Alep : le shampoing maison facile star du n’importe quoi

Le truc avec ce type de shampoing maison c’est la facilité : tu fais fondre tes copeaux de savon de castille, de Marseille ou d’Alep, dans de l’eau chaude, tu ajoutes quelques additifs (huile de jojoba, aloé vera et huiles essentielles) et le tour est joué.

Typiquement les proportions sont les suivantes :

Oui mais… Le résultat donne un mélange gluant pas agréable à utiliser. Et celui dans les cheveux est parfois poisseux, souvent asséchant. Mais c’est clair qu’il à l’avantage d’être rapide et pas cher, j’en conviens.

C’est dommage car l’aloe vera est un ingrédient qui regorge de trésors pour n’importe quel soin cosmétique.

J’ai trouvé aussi de nombreuses recettes où le savon de Castille est utilisé déjà liquide. Le gain de temps est encore plus vrai : tu mélanges tout et c’est prêt.

Par contre ça n’enlève rien aux erreurs de formulation qui sont au nombre de 4! (j’en oublie peut-être)

Qu’est ce qui ne va pas avec ce shampoing maison au savon ?

Voilà les erreurs de cette recette :

La bonne pratique pour un shampoing maison :

f76b5b77 5f95 4fad 985b 4bb91c70702f

Shampoing naturel version « petit dej » avoine & banane

La combinaison de l’avoine et de la banane dans une recette de shampoing….

La recette est issue directement des placards du « petit-déjeuner » de la maison.

Mixe ensemble une banane et des flocons d’avoine jusqu’à obtenir une pâte. Applique sur tes cheveux (sans temps de pause) et masse puis rince.

Qu’est ce qui ne va pas avec le shampoing petit-déj?

Sincèrement la banane et l’avoine sont deux ingrédients topissimes en cosmétiques.

Mais aucun des deux n’est un agent lavant…donc le résultat sera catastrophique : cheveux poisseux, collants et pour couronner le tout, mini-morceaux de banane et de flocons d’avoine accrochés aux fibres capillaires. Miam.

La bonne pratique à avoir :

Il y a plusieurs éléments à modifier pour avoir quelque chose d’intéressant « cosmétiquement » parlant :

– il vaut mieux faire une crème d’avoine (flocons dans de l’eau chaude puis filtrer) pour éviter les petits morceaux difficiles à rincer

– il faut laisser poser pour profiter des bienfaits (sinon mieux vaut ne rien faire)

– le shampoing pour laver le cuir chevelu ensuite est indispensable

lait de coco clarification capillaire

Shampoing maison lait de coco

Le lait de coco est une star des cheveux selon les réseaux sociaux. Mais en réalité il n’a pas les propriétés capillaires qu’on lui vente:

Donc voilà la recette de shampoing naturel équilibrant au lait de coco et huile de coco :

Ingrédients:

Les problèmes de cette recette de shampoing :

D’abord il n’y aucun conservateur et la recette initiale conseille de le conserver plusieurs mois dans la douche. Bonjour les bactéries et la moisissure (que tu verras à l’oeil nu en quelques jours seulement).

Aucun des ingrédients n’est un agent lavant, donc on aura les cheveux gras assurément.

Le dosage de l’huile essentielle en cuillère à soupe, c’est n’importe quoi. D’une part il est beaucoup trop élevé et d’autre part il est totalement imprécis. Déjà que les gouttes d’huile essentielle sont à éviter alors les cuillères à soupe…

Le pH n’est pas trop mal en revanche et s’équilibre sans ajout.

La bonne pratique? Eviter ce shampoing naturel qui équilibre les cheveux. A part équilibrer, il ne nettoie pas, fonction première d’un shampooing.

shampoing maison oeuf

Shampoing maison oeuf

Un grand classique. La recette est simplissime et peu onéreuse :

Battre les oeufs en omelette et masser le cuir chevelu puis rincer.

En théorie, rien ne semble incohérent. C’est un shampooing maison « minute » et les blancs d’oeufs contiennent des saponines (agent lavant) et le jaunes des vitamines (nourrissant).

C’est donc un combo de folie pour laver, nourrir et hydrater. En plus les blancs sont gainants et lisse la fibre capillaire. Une vraie pépite pour faire son shampoing aux 4 coins du monde.

Mais… tu te doutes bien qu’il y a un mais, sinon pourquoi il serait dans la liste?

Bien qu’en théorie il soit -presque- parfait, en pratique ce n’est pas si évident.

A en croire le retour utilisateurs de ce shampoing maison oeuf, la recette n’est pas si formidable.

Le shampoing aux oeufs : problème de rinçage

En fait, c’est le rinçage qui semble complexe et quelque peu technique.

Si ton eau est trop chaude, tu vas littéralement « cuire » l’oeuf dans tes cheveux. Avec pour conséquence immédiate d’avoir des petits morceaux d’omelette dans les cheveux.

Rien de méchant et avec avec un coup de brosse dans les cheveux secs tout s’en va. Mais bon…faut pas partir en catastrophe au boulot les cheveux mouillés.

Le deuxième problème (si tu sais gérer la température de ta douche) c’est la « rinçabilité« .

Bien souvent l’oeuf accroche la fibre et a du mal à se rincer correctement.

Tu l’as compris, ce shampoing maison à l’oeuf n’a pas « d’erreur » mais requiert une bonne maitrise du rinçage et de la température de l’eau.

Même si l’utilisation demande un peu de pratique, les bénéfices de ce shampooing oeuf en valent vraiment la peine pour tes cheveux.

Tu connais une recette de shampoing naturel raté? Partage-la dans les commentaires.

Dis-moi tout en commentaire